Introduction

Le Mouvement des Guides et Éclaireuses est le plus grand mouvement au monde dédié à l’autonomisation des filles et des jeunes femmes.

Grâce au Scoutisme féminin, les filles se lient d’amitié et acquièrent de nouvelles compétences dans un environnement amusant qui leur permet de devenir des leadeuses, de développer leur confiance en elles et d’avoir les outils pour changer les choses dans leur communauté et dans le monde, et y être encouragées.1

Grâce à son expertise dans l’éducation non-formelle, le renforcement des capacités et le leadership, l’AMGE fournit des outils, des connections et une voix au niveau international pour le Mouvement, ce qui assure que les organisations du Scoutisme féminin continuent de prospérer et de grandir ensemble.

Lors de la session d’ouverture de la 37ème Conférence Mondiale, notre Présidente, Heidi Jokinen, a annoncé que la Boussole 2032 était adoptée en tant que nouvelle vision sur 12 ans pour le Mouvement au travers d’une résolution écrite:

NOTRE VISION EST UN MONDE ÉGALITAIRE DANS LEQUEL TOUTES LES FILLES PEUVENT S’ÉPANOUIR

La meilleure manière de contribuer à un monde égalitaire dans lequel toutes les filles peuvent s’épanouir est de travailler ensemble pour atteindre la vision de la Boussole 2032 pour le Mouvement.

D’ici 2032, nous serons un Mouvement mené par les filles dans lequel chaque fille a confiance en elle et est autonome pour créer un monde meilleur ensemble.2

La vision de la Boussole donne au Mouvement une fondation et une direction fortes. Cette stratégie 2024-2029 met en relief la manière dont l’AMGE, au travers de notre Équipe mondiale, notre personnel, notre réseau de bénévoles et nos Comités Régionaux, va contribuer à ce que le Mouvement atteigne sa vision dans les six prochaines années.

Cette stratégie sera différente des précédentes. Nous devons prendre des décisions difficiles quant à la taille, la forme, l’offre et le modèle opérationnel futur·e·s de l’organisation, ce qui aura un impact sur ce que nous pouvons offrir aux Organisations Membres (OM), la place des Centres Mondiaux, et la structure de nos coûts d’adhésion.

Il s’agit d’un moment pivot pour l’AMGE. Notre stratégie doit le refléter afin que nous puissions relever ces défis et assurer la durabilité de l’organisation maintenant et dans le futur.

______

1Dans le cadre du dernier processus de consultation de la Journée internationale de la fille (IDG), les réponses les plus populaires à la question « Que représente le Scoutisme féminin pour toi ? » ont été « Amitié, Camaraderie, Famille » et « Éducation/Apprendre de nouvelles choses ».

 2Travailler pour réaliser les objectifs de la Boussole 2032 est une responsabilité partagée par toutes les organisations de Scoutisme féminin. L’Équipe mondiale de l’AMGE contribuera aux objectifs de la Boussole 2032 au travers de ses stratégies jusqu’à 2032. Nous encourageons chaque Organisation Membre à en faire de même (Boussole 32).


Position actuelle

Réflexions sur notre stratégie 2022/23 au bout d’un an

 

La Stratégie Mondiale de l’AMGE pour 2022-2023 a été développée pendant la pandémie de la COVID-19. À ce moment-là, le Mouvement ressentait les effets de la limitation des activités de Scoutisme féminin et des confinements internationaux. Les plans pour développer une stratégie sur six ans basée sur le cycle 12-6-3, décidés en 2018, avaient déjà été mis en pause en 2020 à cause du besoin de planifier sur le plus court terme. Il nous fallait alors nous baser sur l’échelle des activités afin de proposer la meilleure expérience de Scoutisme féminin possible, tout en prenant en compte les limites du contexte et en aidant les Organisations Membres (OM) à survivre et à se remettre de la pandémie.

L’année dernière, nous avons atteint de nombreux objectifs de notre stratégie. 75 % des OM de toutes les régions de l’AMGE se sont impliquées de manière active dans nos opportunités et nos services. Notre réseau de bénévoles s’est développé pour atteindre plus de 900 bénévoles originaires de 110 OM. Nous avons mobilisé 4,5 millions de livres sterling en fonds dédiés, ce qui nous a permis de créer des programmes internationaux sur des problématiques importantes pour les filles et les jeunes femmes dans 45 pays. Nous nous sommes assuré·e·s de nos bonnes pratiques dans notre approche menée par les filles au travers de la participation de plus de 15 000 jeunes femmes à nos processus de consultation pour la Journée internationale de la fille et dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques. 350 filles et jeunes femmes ont participé au Séminaire Juliette Low en ligne et vont maintenant mettre en place des projets pour aider 100 filles de leur communauté à sauter les obstacles sur leur chemin vers le leadership. Finalement, nous avons organisé cinq Conférences Régionales et développé des Plans d’actions Régionaux pour le triennat (2023-2025).

Notre Équipe mondiale a atteint beaucoup de nos objectifs, mais nous avons aussi dû relever de nouveaux défis au moment de mettre en place des activités dans un contexte instable. Nous commençons 2023 avec un budget considérablement réduit mais en conservant les indicateurs clés de performance qui ont été fixés au début de notre stratégie sur deux ans. Nous savons que nous allons devoir faire des choix difficiles et organiser avec attention nos priorités afin de donner vie à la dernière partie cette stratégie de la manière la plus efficace possible en 2023.


Contexte

Relever les défis auxquels nous faisons face au travers de trois engagements clés.

 

Nos processus de consultation Listen to Girls de 2019 et 2022, les enquêtes sur l’implication des OM de 2020/21 et les discussions dans le cadre des Conférences Régionales nous ont amené·e·s à réfléchir aux défis auxquels les filles, les jeunes femmes, l’AMGE et le Mouvement sont aujourd’hui confronté·e·s. Pour relever ces défis, nous avons identifié trois engagements clés qui représenteront la base de notre stratégie 2024-2029 et nous permettront de nous positionner de la manière la plus efficace possible pour atteindre les objectifs de la Boussole 2032 :

 

1️⃣

 Les défis auxquels font face les filles et les jeunes femmes

Les femmes et les filles du monde entier, et dans toutes les cultures, sont touchées de manière disproportionnée par de nombreuses problématiques liées aux inégalités au niveau international. Ces problématiques ont été exacerbées par la pandémie, et les empêchent de réaliser leur plein potentiel.

Nos membres veulent vivre dans un monde égalitaire. La durabilité environnementale, les inégalités de genre et de race sociale, la paix et la sécurité sont importantes pour elles et eux, et ils et elles sont convaincu·e·s d’avoir, avec le soutien du Scoutisme féminin, le pouvoir d’agir pour trouver des solutions à ces problématiques.

Nous savons que les filles ont les connaissances et la capacité d’action pour impulser des changements positifs, et que les mobiliser dans les processus de prise de décisions, c’est leur donner la possibilité d’obtenir les meilleurs résultats pour les filles. Cependant, leur voix est rarement entendue.

 

▶ Nous allons être guidé·e·s par des principes et des approches Mené·e·s par les filles3

La Boussole reflète le futur que les filles veulent créer, et nous pouvons lui donner vie si les jeunes qui le défendent guident notre travail. Le Mouvement doit être mené par les filles elles-mêmes s’il veut contribuer de manière efficace à la création d’un monde égalitaire dans lequel toutes les filles s’épanouissent.

L’intention et l’ambition d’être mené·e·s par les filles doivent être au cœur de la mise en place de notre stratégie 2024-2029. Nous allons créer des espaces pour que les filles et les jeunes femmes donnent forme à nos plans et renforcent notre capacité à créer des processus de participation de la jeunesse et des partenariats intergénérationnels efficaces. Nous voulons devenir des leader·euse·s d’opinion en nous appuyant sur l’expertise de nos OM, afin d’aider le Mouvement à relever ce défi.

_______

 3Dans la Boussole 2032, nous utilisons le mot « fille » pour signifier tout groupe d’âge qui englobe « filles et jeunes femmes » pour nos Organisations Membres. Nous n’avons pas utilisé l’expression « jeunes femmes » dans la déclaration de la Boussole 2032 pour qu’elle reste courte et pour mettre en relief l’inclusion de notre plus grand groupe d'adhérentes dans le domaine du leadership. Quand nous parlons d’un Mouvement « mené par les filles », nous décrivons un Mouvement par et pour les filles et les jeunes femmes. Un tel Mouvement offre de réelles opportunités de leadership intergénérationnel partagé, dans le cadre desquelles des filles de tous les âges peuvent mettre en pratique leurs capacités de leadership, occupent des positions de pouvoir et jouent un rôle important dans les processus de prise de décisions à tous les niveaux.

 

2️⃣ 

▶ Les défis auxquels l’AMGE fait face

Comme cela a été le cas pour nos Organisations Membres, et de nombreuses autres organisations dans le monde, la pandémie du coronavirus a eu un impact négatif significatif sur nos finances. Pour l’AMGE, la pandémie a intensifié une période de plusieurs années pendant lesquelles les revenus non-dédiés de l’organisation ont chuté, ayant notamment été divisés par deux en cinq ans (2016-21). En 2021, l’AMGE a reçu 2,6 millions de livres sterling en revenus non-dédiés, dont 1,3 millions de livres sterling en provenance des coûts d’adhésion. Entre 2016 et 2021, l’organisation a réussi à plus que doubler les revenus dédiés (sous la forme de subventions), ce qui nous a permis d’étendre la variété des programmes offerts au Mouvement.

Au cours des 12 dernières années (2010-2021), le déficit annuel pour les revenus non-dédiés s’est élevé à 5,26 millions de livres sterling. Cela représente en moyenne un déficit de 438 000 £ par an.

Ce déficit a été financé grâce aux réserves de l’AMGE. Après la reclassification des fonds de l’OBPS en 2017, l’AMGE disposait de 6,19 millions de livres sterling dans ses réserves, et elles sont tombées à 3,28 millions de livres sterling fin 2021. Ces dernières années, l’AMGE a travaillé pour réduire de manière significative ses dépenses non-dédiées en accord avec la réduction de ses revenus. La réorganisation de 2019 qui visait à rééquilibrer les dépenses et les revenus a été ralentie par la pandémie mondiale, ce qui a forcé l’organisation à continuer de puiser dans ses réserves, même si dans une moindre mesure, ce qui a représenté 336 000 £ en 2020 et 116 000 £ en 2021. La crise de l’énergie, des coûts de la vie et l’inflation de 2022 ont eu pour conséquence l’augmentation du déficit de nos revenus non-dédiés. Cela signifie que nous sommes aujourd’hui dans une situation de déficit structurel qu’il faut renverser.

Depuis la pandémie, le nombre d’inscriptions au niveau international a baissé de 10.2 millions en 2020 à 8.2 millions en 2021. Cela a entrainé une chute de 20 % des revenus d’adhésion (environ 350 000 £) alors que l’AMGE recevait 1,3 milllion de livres sterling à la même période en 2021.

Les stratégies triennales de l’AMGE (2018-20 et 2021-23), ont impliqué le besoin d’une activité additionnelle significative pour aider le Mouvement dans son ensemble. Cependant, ce besoin allait bien au-delà des activités pouvant être financées par les coûts d’adhésion, en particulier dans les domaines du développement des capacités, de l’implication des bénévoles, du soutien aux OM et aux régions, de la communication et de la gouvernance. En 2021, alors qu’une pression sans précédent pesait sur les OM, l’AMGE a alloué plus de 3 millions de livres sterling en fonds non-dédiés aux activités des Organisations Membres. Moins de la moitié de ces fonds étaient couverts par les coûts d’adhésion (1,3 million de livres sterling). Ce déficit a en partie été couvert par des levées de fonds et en partie en puisant dans les réserves.

Le contexte des levées de fonds est quant à lui aussi en train de changer en conséquence de la crise de l’énergie, des coûts de la vie et de l’inflation. L’AMGE a réussi à attirer des subventions de la part d’entreprises, de fondations et de trusts, qui lui ont permis d’augmenter son offre de programmes. Cependant, à la suite de la pandémie, certain·e·s donateur·rice·s réévaluent et apportent des changements à leurs investissements sociaux et ces subventions contribuent très peu aux coûts non-dédiés. Les donations de la part de collaborateur·rice·s de longue date, qui représentent l’essentiel de nos revenus non-dédiés, augmentent annuellement, mais cette augmentation est lente.

 

  Nous allons donner la priorité aux conversations difficiles et baser notre stratégie sur notre réalité

Nous avons d’importantes décisions à prendre quant à la taille, la forme, l’offre et le modèle opérationnel futur·e·s de l’organisation, la place des Centres Mondiaux et ce que l’AMGE peut offrir, à la fois au Mouvement dans son ensemble et à chaque Organisation Membre.

Nous devons prendre en compte notre situation financière dans notre processus de développement stratégique sur six ans. C’est pourquoi nous allons prendre le temps d’avoir des conversations approfondies sur les priorités que nous devons avoir et sur la manière de faire correspondre ce que nous offrons à nos revenus.

Nous allons utiliser une approche basée sur les preuves pour faire ce travail, en nous intéressant à l’impact que le Scoutisme féminin a sur les filles et les jeunes femmes et en développant une offre qui aura le plus grand impact possible sur nos membres. Nous nous assurerons aussi d’inclure le dialogue intergénérationnel dans ces décisions difficiles.

Pour développer cette stratégie, nous devons être conscient·e·s que le changement est nécessaire si nous voulons mettre en place notre travail à grande échelle de manière durable pour avancer vers les objectifs de la Boussole.

 

3️⃣ 

 

▶ Les défis auxquels le Mouvement fait face

 

Une des forces de notre Mouvement est sa diversité : des activités de Scoutisme féminin sont mises en place dans nos 152 Organisations Membres à de nombreuses échelles, dans différentes cultures et en suivant des modèles différents. Le Scoutisme féminin est parfois présent dans les écoles, les communautés, les associations nationales de scoutisme et de guidisme mixtes, ainsi que dans les OM non-mixtes. La diversité de nos OM assure que le Scoutisme féminin correspond à toutes les filles. Cependant, cela représente aussi un défi pour l’AMGE au moment de développer une offre qui soit universellement bénéfique.

Les enquêtes sur l’implication des Organisations Membres ont mis en relief quatre défis communs auxquels elles doivent faire face et qui ont ensuite été approfondis lors des Conférences Régionales : le recrutement et la rétention, le fait d’être menées par les filles, l’amélioration de leur image et les connections internationales. Cependant, elles ont aussi mis en relief qu’il existe d’immenses variations au sein du Mouvement en termes de besoins en soutien dans le domaine des capacités, de défis clés, de priorités stratégiques et d’utilisation des services de l’AMGE. Malgré l’existence de thèmes communs, la situation générale varie grandement entre les régions et entre les OM.

De plus, ces dernières années ont montré que le monde dans lequel nous vivons est imprévisible et que nous devons nous tenir prêt·e·s à aider nos OM à rapidement réagir aux changements.

 

▶ Nous allons nous concentrer sur les résultats et les approches

L’AMGE reconnaît qu’il n’existe pas de solution universelle, mais que sa stratégie doit être flexible et capable de répondre à la diversité du Mouvement avec une offre adaptable de laquelle chaque Organisation Membre peut tirer quelque chose, c’est à dire qu’elle doit être utile en fonction de l’OM et peut-être en fonction du moment. Nous savons que notre offre couvre une grande variété de domaines, mais nous savons aussi que nous devons donner la priorité à la prise en compte des besoins les plus urgents. Nous ne pouvons pas aider en même temps toutes les OM dans tous les aspects de leur activité.

Nous allons adopter une stratégie de haut niveau qui s’éloigne du langage des livrables pour se concentrer sur le langage des résultats et des approches. Cela nous permettra d’être agiles et de sélectionner les éléments et les activités de notre offre diverse qui correspondent aux besoins de différentes OM et aux besoins évolutifs de notre Mouvement. Pour ce faire, nous devons nous reconcentrer sur le modèle de planification 12-6-3 que nous avons décidé d’utiliser en 2018. Dans cette stratégie sur six ans, vous n’allez pas trouver de liste détaillée d’activités et d’indicateurs clés de performance multiples. Vous y trouverez notre approche globale pour avancer vers les objectifs de la Boussole, ainsi qu’une vision volontairement large de ce à quoi le succès ressemblera si nous obtenons ces résultats.

Après l’approbation de cette stratégie lors de la 38ème Conférence Mondiale, l’AMGE développera un plan d’actions sur trois ans qui répondra aux priorités identifiées par les OM et impliquera de manière plus assidue les filles et les jeunes femmes. Ce plan d’actions, approuvé par le Conseil Mondial, détaillera ce qui sera mis en place dans le cadre de la stratégie, ainsi que nos indicateurs clés de performance. Il sera adapté de manière annuelle en fonction du contexte et de la réalité du moment pour le monde et le Mouvement.


 

Notre stratégie 2024-2029

🎯

OBJECTIF

 

D’ici 2029, l’AMGE sera durable sur les plans opérationnel et financier, contribuera de manière efficace aux objectifs de la Boussole 2032, et aidera ses Organisations Membres diverses à contribuer à la vision de la Boussole 2032.

Nous parviendrons à atteindre cet objectif en obtenant les RÉSULTATS suivants :

 

🎯 RÉSULTAT 1 : L’Équipe mondiale de l’AMGE dispose d’un modèle adapté, durable sur les plans opérationnel et financier et est capable de proposer une offre qui correspond aux différents besoins de ses Organisations Membres.

 

Ce à quoi le succès ressemble : 

👉 Une offre et un rôle clair·e·s pour les Organisations Membres qui correspondent aux objectifs de la Boussole 32 et qui reflètent leurs

👉  Un modèle organisationnel durable sur le plan financier dans lequel les services que l’AMGE propose et met en place pour le Mouvement correspondent aux revenus et aux ressources.

👉 Des approches du travail flexibles qui sont résilientes et adaptables à un environnement en constante évolution.

👉 Un leadership efficace au travers d’un management, d’une gouvernance et d’espaces fort·e·s dans lesquel·le·s les filles et les jeunes femmes occupent des

👉 Une image forte, une voix leader dans le domaine des problématiques qui touchent les filles et les jeunes femmes.

👉 Des systèmes et des processus efficaces qui nous permettent de mesurer notre contribution à la Boussole 32 et l’impact du Scoutisme féminin.

📌 Donner la priorité au Résultat 1 : Il est fondamental de travailler rapidement sur le Résultat 1 pendant la première moitié de cette période stratégique et de s’assurer que l’AMGE est durable dans sa forme, sa taille et son offre afin de pouvoir obtenir les Résultats 2 et 3, et ainsi progresser vers les objectifs de la Boussole. L’AMGE commencera ce travail aussi vite que possible, en impliquant les OM et les jeunes femmes dans le processus.


🎯 RÉSULTAT 2 : L’Équipe móndale de l’AMGE contribue directement à la vision de la Boussole 2032 pour le Mouvement.

 

Ce à quoi le succès ressemble :

👉  Une compréhension claire de ce que signifie avoir un Mouvement mené par les filles, une participation significative des filles et des jeunes femmes, et des partenariats intergénérationnels forts.

👉  Les filles entrent en contact au travers de l’accès à des expériences internationales.

👉  Les filles de tout le Mouvement ont accès à des opportunités de développer leurs compétences de leadership et d’agir sur des problématiques qui sont importantes pour elles.

👉  Les voix des filles sont amplifiées et participent aux changements positifs pour atteindre l’égalité de genre.


🎯 RÉSULTAT 3 : L’Équipe mondiale de l’AMGE aide les Organisations Membres à mettre en place leur propre stratégie afin de contribuer à la vision de la Boussole pour le Mouvement.

 

Ce à quoi le succès ressemble :

👉 Les Organisations Membres prospèrent, accueillent et retiennent de plus en plus de filles et de responsables et sont durables sur le plan financier.

👉 Les Organisations Membres offrent une expérience de Scoutisme féminin de haute qualité, divertissante et adaptée aux besoins des membres. Elles suivent la méthodologie d’éducation non-formelle de l’AMGE.

👉 Les Organisations Membres ont une compréhension approfondie des besoins des filles et des jeunes femmes et les font participer de manière significative à toutes leurs activités.

👉 Être membre et contribuer à un Mouvement international connecté est un avantage évident pour les Organisations Membres.


NOTRE APPROCHE

COMMENT nous travaillons

🧭Comment nous contribuons directement à la Boussole 32 :

 

  • Nous donnons l’exemple des bonnes pratiques d’une organisation menée par les filles. Nous impliquons de plus en plus de jeunes dans la manière dont nous travaillons et nos opérations.
  • Nous offrons des opportunités aux filles et aux jeunes femmes de prendre des décisions et d’agir dans des domaines qui sont importants pour elles.
  • Nous offrons des opportunités aux filles et aux jeunes femmes d’entrer en contact et de vivre des expériences internationales, notamment au travers de nos Centres Mondiaux.
  •  Nous utilisons notre position pour rassembler des données sur les voix des filles et des jeunes femmes et pour les amplifier.
  • Nous tirons profit de notre image pour sensibiliser et faire comprendre la valeur de l’expérience du Scoutisme féminin.

👩‍💻 Comment nous aidons nos Organisations Membres (OM) à avancer vers les objectifs de la Boussole :

 

  • Nous développons les capacités des OM pour nous assurer qu’elles grandissent et prospèrent.
  •  Nous fournissons une expertise et un leadership d’opinion dans le domaine de l’éducation non-formelle, du leadership et de la participation significative de la jeunesse en aidant les OM à être menées par les filles.
  • Nous créons des espaces pour avoir des conversations à propos de la Boussole dans tout le Mouvement, mettons en lien les OM et développons une communauté de pratique sur des thèmes clés afin de tirer profit des forces de nos OM.
  • Nous organisons la gouvernance efficace du Mouvement.
  • Nous levons des fonds et aidons nos membres à construire des partenariats qui les soutiennent dans leur travail.

Les étapes suivantes

L’AMGE va développer sa stratégie 2024-2029 au travers de processus de consultation avec les Organisations Membres et les jeunes femmes jusqu’à la Conférence Mondiale de juillet 2023.

 

La chronologie est la suivante

📅 19 janvier 2023 : Diffusion de la première version de haut niveau de la Stratégie mondiale 2024-2029 de l'AMGE auprès des Organisations Membres (OM), du personnel et des groupes de jeunes femmes.

👉 Mi-janvier, début février 2023 : Processus de consultation auprès du personnel (30/31 jan.), des OM (28/29 jan.) et des groupes de jeunes femmes (4/5 fév.)

Le processus de consultation auprès des OM consistera en une vérification pratique des résultats de haut niveau et en des discussions sur les aspects les plus utiles de notre offre afin de nous aider à créer notre plan d'actions sur 3 ans. Chaque OM peut faire participer 4 personnes, dont 2 doivent être des jeunes femmes. Une salle de discussion à part sera disponible pour parler avec les jeunes femmes de l'OM.

📅 12 mars 2023 : Diffusion de la deuxième version de la Stratégie mondiale de l'AMGE 2024-2029, accompagnée d'un résumé présentant la manière dont nous avons pris en compte les commentaires sur la première version.

👉 12-31 mars 2023 : Deuxième cycle du processus de consultation auprès des Organisations Membres. Cette étape est l'occasion d'examiner l'ensemble de la Stratégie mondiale 2024-2029 de l'AMGE, y compris le budget, et de soumettre vos commentaires par écrit.

📅 26 mai 2023 : Diffusion de la version finale de la Stratégie mondiale de l'AMGE 2024-2029 auprès des Organisations Membres.

👉 26- 31 juillet 2023 : Adoption de la Stratégie mondiale de l'AMGE 2024-2029 à la 38e Conférence Mondiale.


📚 Glossaire

Terme

Sens

Modèle 12-6 -3

Les éléments clés du cycle « 12-6-3 » sont :

  •  La Boussole 2032 : une vision large et ambitieuse sur 12 ans pour le Mouvement des Guides et Éclaireuses. Elle peut être utilisée pour définir des priorités, identifier les domaines sur lesquels nous concentrer, et renforcer nos stratégies.
  • La stratégie de l’Équipe mondiale de l’AMGE : une stratégie sur six ans pour l’Équipe mondiale de l’AMGE qui identifie les aspects clés sur lesquels l’Équipe mondiale, qui inclut les Régions, doit se concentrer pour aider à atteindre les objectifs de la Boussole 2032 et pour que les Organisations Membres restent unies et continuent à grandir et à prospérer.
  • Un plan d’actions sur trois ans glissants : les activités que nous allons mener aux niveaux international et régional afin de mettre en place la Stratégie de l’Équipe mondiale de l’AMGE. Le plan d’actions sur trois ans glissants est approuvé par le Conseil Mondial.
Boussole 32

La Boussole 2032 est la nouvelle déclaration qui présente la vision pour le Mouvement des Guides et Éclaireuses : un monde égalitaire dans lequel toutes les filles peuvent s’épanouir.

 

Elle servira de balise tout au long du chemin que les Organisations Membres et les membres de l’Équipe mondiale de l’AMGE vont parcourir de 2021 à 2032. D’ici 2032, nous serons un Mouvement mené par les filles dans lequel chaque fille a confiance en elle et est autonome pour créer un monde meilleur ensemble.

Mené·e par les filles Quand nous parlons d’un Mouvement « mené par les filles », nous décrivons un Mouvement par et pour les filles et les jeunes femmes. Un tel Mouvement fournit de réelles opportunités de leadership intergénérationnel partagé, dans le cadre desquelles des filles de tous les âges peuvent mettre en pratique leurs capacités de leadership, occupent des positions de leadership et jouent un rôle important dans les processus de prise de décisions à tous les niveaux.
OM

Organisation Membre : c’est à dire toutes les Organisations Membres de l’AMGE au sein des cinq Régions.

Durabilité sur les plans opérationnel et financier Dans le cadre de cette stratégie, l’AMGE fait référence à son efficacité opérationnelle sur le long terme dans les domaines de la gouvernance, des sites physiques et de la viabilité financière.
Réserves

Les réserves (parfois appelées Réserves Libres) font référence aux fonds détenus par l’association, sans prendre en compte les actifs fixes (par ex. un bâtiment), qui peuvent être utilisés librement à des fins caritatives. Les réserves sont en général mises de côté pour assurer que l’association a les moyens de continuer ses opérations en cas d’évènement imprévu (par ex. une baisse importante des revenus). Le contrôle des comptes de l’AMGE de 2021 a montré que l’organisation disposait de 3,3 millions de livres sterling dans ses réserves au 31 décembre 2021

Revenus dédiés Les revenus qui doivent être dépensés pour un usage spécifique (ou dédié) d’après l’accord avec le donateur ou la donatrice. Par exemple, une subvention peut être reçue par l’AMGE pour travailler sur un thème spécifique. Ces fonds peuvent uniquement être utilisés pour ce travail. La gestion de ces revenus est soumise à des restrictions légales.
Revenus non- dédiés Il s’agit de revenus qui peuvent être utilisés par l’association à des fins caritatives. L’association peut donc, sous la supervision de son Conseil, décider de la manière dont elle veut dépenser ces fonds à des fins caritatives.
Équipe mondiale de l’AMGE L’Équipe mondiale de l’AMGE est la partie centrale de l’AMGE qui gère les affaires de l’organisation et met en place la stratégie. Elle comprend tou·te·s les employé·e·s et les bénévoles travaillant avec l’AMGE, à la fois dans le domaine de la gouvernance et celui de la mise en place des projets, et aux niveaux régional et international.
Fichiers